Quelques mots d’explications

Nous vivons dans un monde où l'environnement est pollué, les aliments sont transformés, le rythme de vie est stressant et notre organisme doit continuer à fonctionner et garder le cap. Rajoutons à cela, nos mauvaises habitudes...

 

Il est clair que comme on fait le nettoyage de printemps dans une maison, il faudrait faire notre nettoyage interne afin de soulager l'organisme de ses déchets.

Suivant la vision du naturopathe,  un drainage est à faire.

 

L'encrassement, suite à des abus et/ou aux pollutions extérieurs, subit sur le long terme, devra être éliminé pour soulager les différents systèmes du corps.

 

Bien sûr, tout n'est pas blanc ou noir. Certaines personnes présentent une fragilité de base pour un ou l'autre système : respiratoire, locomoteur ... Mais là aussi le drainage peut soulager, aider à améliorer la fonction du système en difficulté.

 

Plus généralement, on a tendance à penser que ce qu'on mange est d’une part assimilé et d'autre part éliminé par les urines et les selles. On pourrait se dire quels sont ces déchets dont on nous parle ??  Malheureusement, une partie reste dans l'organisme parce que celui-ci n'a pas les outils pour la traiter. Je pense à toutes molécules qui ne sont pas physiologiques et qui malgré tout entre dans notre organisme (via l’environnement), ou les produits tellement transformés qu'ils ne sont plus reconnus par le corps (agroalimentaire) ou encore, des déchets tout à fait physiologique mais que le corps n'arrive pas à traiter parce qu'il n'est pas équipé (enzyme-déminéralisation) ou trop encombré. ( La déminéralisation c'est la carence en minéraux et oligoéléments.)

Tout ce qui entre dans le corps passe par une prise en charge spécifique. Si ce n'est pas reconnu, le système immunitaire est activé. Si ça ne peut pas être éliminé, ça encombre, perturbe les fonctions physiologiques, provoque des inflammations locales. Inflammations qui deviendront chronique, si le même schéma est répété au long terme.

Quelques lignes qui peuvent paraître compliquées mais tellement importantes à comprendre pour pouvoir faire nos choix intelligemment pour maintenir notre santé.

 

J'ai souvent entendu : " Moi je peux tout manger, j'ai un estomac en béton. Je m'inquièterai quand ça n'ira plus"

 OK, c'est un choix !  Mais j’aimerai tout de même attirer votre attention.

 

Il faut être conscient que l'organisme a pour but ultime de rester en équilibre par tous les moyens qu'il a à sa disposition.

Ca veut dire, qu'il peut compenser un moment pour garder un certain équilibre, même si celui-ci est précaire.  Son seul moyen de communication est de provoquer des symptômes, des alertes pour que l'individu change de comportement. Signaux que bien évidement nous n'écoutons pas et passons sous silence par la prise de médicaments.

Ce dire, je continue mes excès parce que je suis en bonne santé. C'est fragiliser son organisme à bas bruit. Et une fois que la maladie est là, les gens sont généralement tout étonnés ... 

Le corps n'arrive simplement plus à compenser. Et les systèmes, mis à mal, sont fatigués.

 

Notre organisme, c'est comme une machine. Si on l'entretien mal, il finit par cassé ! 

A méditer ...